x
Le site des alternatives énergétiques

Sortir du nucléaire en Allemagne : plus facile à dire qu'à faire

le 22/03/2011 à 10:47:25

Les différentes étapes de la dénucléarisation en Allemagne sont témoins de la difficulté à sortir du nucléaire civil dans un contexte où la demande en électricité augmente. En 2000, une coalition de sociaux/démocrates et verts engage le processus de dénucléarisation en arrivant à un accord avec les producteurs d'énergie nucléaire pour que l'ensemble des réacteurs soient fermés à l'horizon 2020. Le pays s'engage également dans les années 2000 à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% pour la même date et atteint le chiffre de -20% en augmentant l'utilisation du gaz à la place du charbon et du pétrole à mi-parcours. Cela conduit à une dépendance énergétique sans précédent vis-à-vis de la fédération de Russie qui fournit l'essentiel du gaz de l'Union Européenne. Cependant, la Russie se montre capricieuse concernant les exportations de gaz par l'Ukraine qui n'est pas un bon payeur à son avis et les difficultés de livraison pousse l'Allemagne à réfléchir à sa stratégie de production d'électricité. C'est en se basant sur ces problèmes de livraison que le gouvernement d'Angela Merkel va repousser la date butoir à 2036 en prolongeant les autorisations d'exploitation des plus vieux réacteurs. C'est en mettant dans la balance la dépendance du pays au gaz russe que des concessions pour l'exploitation des gaz de schistes ont été données à ExxonMobil, BNK Petroleum et 3 Legs Ressources couvrant un peu moins du territoire de la république fédérale. L'Allemagne a pourtant investit de grosses sommes dans les énergies renouvelables et notamment dans l'énergie éolienne mais également dans le biogaz et le photovoltaïque.

L'accident de Fukushima change la donne

Suite à la catastrophe nucléaire japonaise, la population allemande montre son inquiétude. Le gouvernement décide de réagir et ordonne la fermeture des sept plus vieilles  centrales du pays pour une révision plus approfondie. Les inquiétude ressurgissent du côté de la production d'énergie et de la distribution régionale. E.ON craint un black-out sans précédent à cause des infrastructures de distribution qui  pourraient faire que des régions se trouvent moins alimentées. Une inaction de la part de la coalition au pouvoir serait potentiellement catastrophique au niveau politique en plein milieu d'une année électorale dans un pays où la population est particulièrement sensible aux questions environnementales.

Pour aller plus loin :

les énergies renouvelables en Allemagne sur wikipedia (anglais)

l'énergie nucléaire en Allemagne sur wikipedia (anglais, l'article en français est vieux et peu développé)



Nucléaire , Allemagne








Ce site à été crée et référencé par l'agence Créaloz
Mentions légales - FreeDigitalPhotos.net