x
Le site des alternatives énergétiques

AIE a la rescousse du nucléaire en Europe

le 08/09/2011 à 13:13:56

Il est difficile de ne pas voir le message caché derrière les récentes déclarations de Maria van der Hoeven. Elle ne croit absolument pas dans les énergies renouvelables et demande aux états qui ont décidé de sortir du nucléaire suite à la catastrophe de Fukushima de faire machine arrière si le plan de sortie n'est pas jugé valable.
La sortie du nucléaire n'est pour elle pas envisageable et l'industrie de l'atome devrait perdurait au-delà des perspectives envisagées par l'Allemagne, la Suisse ou l'Italie. Sous une couverture de protection du consommateur puisque le prix a été mis en exergue dans l'argumentation de la nouvelle directrice de l'AIE, c'est une industrie polluante et une énergie non-renouvelable qui est secourue.
Les pronostics vont bon train pour savoir si c'est l'industrie nucléaire qui appelle l'AIE à la rescousse ou si ce sont les états qui pensent s'être engagés sur une voie difficile qui ne veulent pas perdre la face en faisant machine arrière. Ce qui est sûr c'est que les plus hautes instances de l'énergie au niveau mondial s'interrogent sur la viabilité des énergies renouvelables plutôt que sur le financement de la recherche dans ce secteur.

Les énergies renouvelables sont de plus en plus efficaces

En 5 ans, le rendement des cellules photovoltaïques de pointe (sharp) a évolué de 14.3% passant de 31,3% à 35,8%. Il en est de même dans l'éolien en mer et l'effficacité énergétique des bâtiments s'améliore également alors qu'une grande partie de l'énergie est utilisée pour le chauffage. Les dates de sortie du nucléaire que se sont fixé les différents états ne sont pas farfelues quand on prend cela en comparaison.


nucléaire , AIE , cellule photovoltaïque








Ce site à été crée et référencé par l'agence Créaloz
Mentions légales - FreeDigitalPhotos.net