x
Le site des alternatives énergétiques

Géothermie > Fonctionnement

Fonctionnement

Les moyens de se chauffer grâce à l'énergie issue de la géothermie sont multiples et il est nécessaire de bien se renseigner avant de choisir parmi les différentes offres présentes sur le marché. Chaque cas est différent et suivant vos besoins, une offre qui a convenu à une connaissance est complètement inadapté à votre environnement.

Le puits provençal

le 25/02/2010 à 20:39:46

Ce procédé est simple à mettre en place est relativement peu cher. Il permet de réguler la température de la maison de façon à faire baisser la température l'été et la faire monter l'hiver.

L'idée est de capter l'air à l'extérieur de la maison et de le faire circuler sous terre afin de le tempérer (la terre est chaude l'hiver et froide l'été en comparaison de l'air) et de le restituer dans la maison. Pour cela, il faut prévoir un captage dehors et une arrivée à l'intérieur de la maison ainsi qu'une sortie permettant l'évacuation de l'air "vicié" de l'intérieur de la maison. Le capteur extérieur doit faire face aux vents dominants pour améliorer la circulation et être muni d'un filtre protégeant le conduit des rongeurs, gros insectes et feuilles mortes. Afin d'optimiser l'installation il est nécessaire d'enterrer le conduit à 1,50 m environ car cela permettra de maintenir l'installation à l'abri du gel du sol et de profiter encore des variations thermiques entre le jour et la nuit. De même, la longueur idéale est de 40m car au-delà les gains sont minimes. Attention à utiliser des matériaux ne polluant pas l'air qui y circule car c'est celui que vous respirerez. Le système sera plus efficace si vous installez une pompe mais cela n'est absolument pas nécessaire au fonctionnement du puits provençal.

Il n'est absolument pas nécessaire de prévoir une longueur aussi importante de tubes mais cette longueur permet le meilleur rendement de l'installation.

Il faut prévoir la condensation qui ne va pas manquer d'apparaitre dans les conduits aux endroits d'échange thermique.  A cet effet, il faut incliner le tube de circulation pour permettre à l'eau de s'écouler. L'efficacité est faible mais permet de renouveler l'air de la maison.



puits provençal , puits canadien , échangeur thermique sol-air



La pompe à chaleur géothermique

le 25/02/2010 à 20:41:01

La pompe à chaleur est un terme générique définissant toutes les installations utilisant le procédé de restitution de chaleur dans un milieu chaud par la condensation d'un gaz issu d'un milieu froid. Une pompe à chaleur géothermique est une installation où la source froide est un réseau de canalisations installées sous terre à l'extérieur avec une surface suffisamment grande pour permettre un véritable refroidissement alors que la source chaude est l'intérieur de l'habitation.

Principes de fonctionnement

Le principe est le même qu'un réfrigérateur ou qu'un climatiseur. On prélève du froid de la source froide pour le restituer dans un environnement déjà plus chaud. Il faut pour cela condenser (mettre à l'état liquide) le gaz qui a circulé dans les circuits à l'extérieur et récupérer la chaleur ainsi produite. Cette chaleur permettra de d'élever la température d'un circuit secondaire qui chauffera l'intérieur. Le fluide frigorigène (celui qui circule à l'extérieur) sera réchauffer et ensuite compresser avant d'être renvoyer dans le circuit de refroidissement. Cette technologie convient à des habitations équipées de chauffage au sol car la température du circuit chauffant n'est pas suffisamment élevé pour permettre le chauffage à l'aide de radiateurs.

Si on fait un parallèle avec un réfrigérateur, l'extérieur de l'habitation est l'intérieur du réfrigérateur et l'intérieur de l'habitation est le dos du réfrigérateur.



pompe à chaleur , gaz , vapeur , chauffage




Rentabilité d'un chauffage géothermique

le 30/05/2011 à 15:09:35

La décision d'installer une pompe à chaleur air-terre et le système de chauffage adéquat est lourde et les calculs correspondant à cette installation doivent être faits en amont. Il est principalement nécessaire d'étudier son besoin en chauffage et les possibilités à disposition.
Le chauffage grâce à la géothermie devient réellement intéressant quand la durée de chauffage sur l'année est suffisamment longue pour permettre un amortissement assez rapide. Cependant, dans le cas d'une installation réversible, l'amortissement de l'installation doit être calculer en prenant en compte le confort durant l'été. Dans n'importe quelle configuration cela demande un minimum de terrain pour les forages ou l'installation des gaines. L'avantage de la géothermie sur la pompe à chaleur air/air est son efficacité même en cas de grands froids.
En théorie, si vous avez recours à une énergie fossile (fioul, gaz, charbon) pour le chauffage de votre maison, la géothermie devrait vous permettre d'économiser énormément sur l'achat de cette matière puisque vous n'avez à payer que l'installation et la maintenance. Dans un contexte de pénurie proche de ces énergies, les prix devraient encore augmenter. Si vous avez un chauffage électrique, l'investissement devrait également être rapidement rentabilisé puisque une pompe à chaleur géothermique vous permet de restituer 3 à 6 fois la puissance électrique consommée. Dans le cas d'un chauffage grâce à la biomasse, les calculs dépendent de la source d'approvisionnement.
Pour pouvoir se faire une idée de votre situation, il est nécessaire d'avoir recours à un ou des professionnels qui établiront un devis et en marge de cette démarche, il peut être intéressant de voir les possibilités qu'offre un chauffage solaire thermique si la région dans laquelle vous souhaitez mettre en place ce système connaît suffisamment d'ensoleillement et des hivers peu rigoureux.

Obtenez des devis grâce aux partenaires d'autres-energies.com


géothermie , pompe à chaleur , rentabilité




La géothermie par forage

le 07/05/2010 à 11:55:32

Le terme géothermie est souvent employée dans ce cas particulier. Il s'agit de faire un forage suffisamment profond pour maintenir une température constante dans une habitation, un groupe d'habitations, un élevage ou une serre, pour produire de l'électricité et beaucoup d'autres secteurs industriel. On distingue souvent trois grands types de systèmes géothermiques : basse température (entre 4,5 et 120 mètres de profondeur), haute température (au-delà) et très haute température qui nécessite un emplacement particulier.

Géothermie peu profonde à basse température

Au dessous de 4,5 mètres, la température est constante (environ 11,5°C) et augmente de 4°C tous les 100 mètres. Ces valeurs sont variables d'un endroit à l'autre. Il faut dans un cas comme celui-ci utiliser une pompe à chaleur si on veut augmenter la température d'un bâtiment mais cela peut aussi convenir en échange direct pour maintenir une habitation hors-gel ou maintenir une certaine température dans une petite serre.

Géothermie à haute température

On utilise dans ce cas-là, l'augmentation de 4°C par 100 mètres pour arriver à la température désirée, l'échange thermique se fait de manière directe mais l'installation est hors de prix pour la plupart des particuliers. Mais il est possible de se servir d'une source chaude comme c'est le cas à Chaudes-Aigues.

Géothermie à très haute température

Ce procédé nécessite un sol qui soit particulièrement chaud. C'est le cas sur les zones de rifts comme en Islande, en Afrique de l'ouest, au Japon ou encore en Nouvelle-Zélande. L'eau qui peut être sous pression (naturellement ou artificiellement) permet toutes sortes d'utilisation grâce à la chaleur ou à la puissance de sortie.



géothermie , forage , profond , haute-température








Ce site à été crée et référencé par l'agence Créaloz
Mentions légales - FreeDigitalPhotos.net