x
Le site des alternatives énergétiques

Géothermie > Historique

Historique

Une centrale géothermique en IslandeL'utilisation de sources chaudes remontent au paléolithique puisque les recherches attestent de l'existence de piscine chaude en Chine datant de 3000 av. J.C. En Europe, la ville de Therma sur l'île d'Icarie est réputé pour ses eaux chaudes et les romains construisent à Aquae Sulis (Bath) un système de chauffage par le sol grâce à l'eau chaude issue des sources. La première vraie utilisation pour le chauffage de ville remonte au XIVème siècle à Chaudes-Aigues (Cantal). Enfin, la première véritable utilisation industrielle commence en Italie à Larderello (Toscane) où la vapeur est utilisée pour extraire l'acide borique contenu dans la boue volcanique.

Huaqing Chi

le 31/01/2010 à 12:49:59

Les sources chaudes de Huaqing Chi se situe au pied des collines de Lishan (Chine centrale) et sont connues depuis le troisième millénaire avant Jesus-Christ. Elles ont été une retraite privilégiée pour les empereurs et sont de nos jours une destination de choix. Les bâtiments et légendes qui entourent le lieu lui donnent une portée historique. Parmi les légendes, la plus connue est celle de Yang Guifei dont la beauté subjugua l'empereur Xuan Zong. Ce dernier passait tant de temps avec sa favorite qu'il en oubliait les affaires d'état à un tel point que les nobles menacèrent d'assassiner la jeune femme. Afin de sauver l'honneur de son amour et la patrie, Yang Guifei se pendit.



Chine , source chaude



Onsen (Japon)

le 31/01/2010 à 12:53:28

La pratique du bain chaud (Sento) s'est répandue dès le VIIIème siècle au Japon mais l'apparition de bains issus de sources chaudes datent de plus de 2000 ans. Ces endroits de repos qu'on appelle Onsen revendiquent les bienfaits de l'eau chargée en minéraux, de la nature et du calme dans un cadre enchanteur.

Ces sources sont chaudes à cause de l'activité volcanique de l'île. Cependant, on retrouve des bains chauds dit japonnais à travers le monde chauffés pour la plupart de manière artificielle.

Toutes les sources chaudes ne sont pas chargées pareillement en minéraux et certaines ont des vertus thérapeutiques. Dans ce cas, la teneur en minéraux est indiquée. Certains complexes peuvent avoir plusieurs sources différentes avec des teneurs en minéraux différentes.



Onsen , Japon , Sento , source chaude , minéraux , volcan




Bath (Empire romain)

le 31/01/2010 à 13:05:27

Après la conquête du sud de la Grande-Bretagne, les romains découvrent à Bath une source d'eau chaude que les celtes avaient consacrée à la déesse Sulis. La construction de bains marque le premier essor de la ville qui gardera longtemps le nom Aquae Sulis bien que la déesse fut remplacée par Minerve. Les bains romains de Bath semblent être les premiers à utiliser l'eau chaude pour le chauffage en plus de ses vertus thérapeutiques. Le déclin de l'empire romain marque un coup d'arrêt au développement de la ville qui reprendra au début du royaume d'Angleterre puis au XIXème siècle avec une nouvelle période de déclin entre temps. De nos jours, c'est une destination touristique prisée autant pour ses thermes que pour son histoire en général.



Bath , source chaude




Chaudes-Aigues

le 31/01/2010 à 13:38:53

Photo de la source du Par à Chaudes-AiguesChaudes-Aigues abrite la plus chaude source d'Europe (celle du Par) ainsi qu'une trentaine d'autres sources chaudes mais à des températures inférieures.

Le chauffage urbain

L'utilisation de la chaleur du sol remonte à l'époque romaine mais la mise en place d'un chauffage urbain grâce aux eaux de la source date de 1332. A cette époque un réseau de tuyauteries en bois est mis en place pour pouvoir fournir quelques maisons. Au fil des siècles, le système sera étendu à toute la ville. C'est le premier système de chauffage par géothermie du monde. Les sources se situant en amont du village, il n'est pas nécessaire de mettre en place des pompes et l'utilisation de la chaleur se fait seulement grâce à la gravité et à un système de robinet qui permet de contrôler le flux dans la maison. Jusqu'au XIXème siècle, chaque maison possédait une sorte d'évier pour puiser l'eau directement dans la maison mais cela posait des soucis pour l'alimentation en eau chaude des maison en aval et neuf fontaines publiques ont été mises en place dans le village en même temps que l'interdiction de prélever l'eau chaude du système de chauffage.

Le lavoir à eau chaude de Chaudes-Aigues

Le thermalisme

L'utilisation de l'eau de Chaudes-Aigues pour le chauffage urbain était faite en parallèle de l'utilisation thermale dont les bienfaits pour les rhumatismes étaient déjà connus. Plusieurs bains privés et publics entouraient la source du Par et certaines maisons avaient des piscines. Le bain public qui a aujourd'hui disparu se trouvait sans doute à quelques mètres de la source. Les thermes se situent plus près de la rivière (le Remontalou) et sont une destination prisée pour le traitement des rhumatismes.

Les autres utilisations

Un lavoir utilisant deux bassins pour réguler la température de l'eau est situé sur les bords du Remontalou et avait été financé par une amicale parisienne originaire de la région. Il servait outre l'utilisation traditionnelle à laver la laine dont le filage représentait une industrie majeure à Chaudes-Aigues. L'eau naturellement chaude servait également dans l'équarrissage des porcs .



chaudes-aigues , source chaude , système de chauffage urbain



Larderello

le 31/01/2010 à 13:41:15

C'est en 1927 que François de Larderel arrive à Montecerboli avec l'idée d'utiliser la chaleur du sol comme énergie dans l'industrie. Le lieu était déjà connu des romains qui appréciaient les bains dans les eaux chaudes de la région. Avec le soutien de Léopold II de Toscane, François de Larderel parvient à mettre au point une technique qui permet de séparer l'acide borique de la boue volcanique en faisant chauffer les chaudrons avec de la vapeur d'eau. L'industriel obtiendra pour sa découverte de titre de comte et la ville de Larderello est fondée pour abriter les ouvriers arrivant.
Plus tard, c'est également à Larderello que sera utiliser pour la première fois l'énergie géothermique pour l'électricité. En 1904, cinq ampoules sont allumées grâce à de l'électricité produite par de la vapeur d'eau contenue dans le sol. Cette découverte mènera à la construction de la première centrale géothermique en 1911. Elle restera la seule jusqu'en 1958.



Larderello , géothermie , industrie , électricité , forage




De nos jours

le 31/01/2010 à 13:43:04

L'énergie géothermique est de plus en plus utilisée, pour un usage domestique comme pour un usage industriel. Les pays se situant sur des failles ont souvent poussé la recherche un peu plus loin. L'Islande produit une grosse partie de son électricité grâce à la géothermie et elle est également utilisée pour le chauffage. Cependant, l'exemple de Larderello tend à prouver que les sources naturelles de vapeur ne sont pas inépuisables car les récentes mesures ont confirmé une baisse de la pression de près de 30%. Dans une optique de développement durable, il est donc préférable d'avoir recours à un système de pompe à chaleur.



Islande , Larderello









Ce site à été crée et référencé par l'agence Créaloz
Mentions légales - FreeDigitalPhotos.net