x
Le site des alternatives énergétiques

Chaudes-Aigues

le 31/01/2010 à 13:38:53

Photo de la source du Par à Chaudes-AiguesChaudes-Aigues abrite la plus chaude source d'Europe (celle du Par) ainsi qu'une trentaine d'autres sources chaudes mais à des températures inférieures.

Le chauffage urbain

L'utilisation de la chaleur du sol remonte à l'époque romaine mais la mise en place d'un chauffage urbain grâce aux eaux de la source date de 1332. A cette époque un réseau de tuyauteries en bois est mis en place pour pouvoir fournir quelques maisons. Au fil des siècles, le système sera étendu à toute la ville. C'est le premier système de chauffage par géothermie du monde. Les sources se situant en amont du village, il n'est pas nécessaire de mettre en place des pompes et l'utilisation de la chaleur se fait seulement grâce à la gravité et à un système de robinet qui permet de contrôler le flux dans la maison. Jusqu'au XIXème siècle, chaque maison possédait une sorte d'évier pour puiser l'eau directement dans la maison mais cela posait des soucis pour l'alimentation en eau chaude des maison en aval et neuf fontaines publiques ont été mises en place dans le village en même temps que l'interdiction de prélever l'eau chaude du système de chauffage.

Le lavoir à eau chaude de Chaudes-Aigues

Le thermalisme

L'utilisation de l'eau de Chaudes-Aigues pour le chauffage urbain était faite en parallèle de l'utilisation thermale dont les bienfaits pour les rhumatismes étaient déjà connus. Plusieurs bains privés et publics entouraient la source du Par et certaines maisons avaient des piscines. Le bain public qui a aujourd'hui disparu se trouvait sans doute à quelques mètres de la source. Les thermes se situent plus près de la rivière (le Remontalou) et sont une destination prisée pour le traitement des rhumatismes.

Les autres utilisations

Un lavoir utilisant deux bassins pour réguler la température de l'eau est situé sur les bords du Remontalou et avait été financé par une amicale parisienne originaire de la région. Il servait outre l'utilisation traditionnelle à laver la laine dont le filage représentait une industrie majeure à Chaudes-Aigues. L'eau naturellement chaude servait également dans l'équarrissage des porcs .



chaudes-aigues , source chaude , système de chauffage urbain








Ce site à été crée et référencé par l'agence Créaloz
Mentions légales - FreeDigitalPhotos.net