x
Le site des alternatives énergétiques

éolien offshore

Concours de la plus grosse...éolienne : l'offshore repousse les limites des capacités de production

le 20/06/2011 à 11:36:11

Siemens annonce une éolienne offshore ultra-légère et capable de produire jusqu'à 6MW.
Le géant allemand vient d'installer un prototype au Danemark pour tester la fiabilité de son modèle muni d'un rotor de 120 mètres de diamètre. Par ultra-léger, il faut entendre que le poids total de la structure est de moins de 350 tonnes alors que la V164 du danois Vestas en pèse près de 800. Si les capacités de productions sont différentes, la marge (infime?) entre les deux pourrait faire pencher la balance du côté de Siemens.
La tendance montre que les constructeurs abandonnent peu à peu les implantations au sol pour l'éolien en mer où les grandeurs ne sont pas les mêmes et le vent plus constant malgré certains risques qui sont encore peu connus ou mal appréhendés. Cela va dans le sens des différents politiques locales qui préfèrent une installation en mer moins génératrice de nuisance que sur terre.
Dans le domaine des records, l'éolienne la plus puissante au monde reste la E126/7500 produite par Enercon qui délivre 7,5MW en production optimum avec un diamètre de rotor de 127 mètres. Cependant, dans l'état actuel des choses cette suprématie pourrait être remise en cause très vite. WindTec pourrait produire une éolienne offshore appelée SeaTitan qui atteindrait une puissance de 10MW.


éolienne , éolien offshore , Vestas , Siemens , Enercon

Share

Un nouvel élan pour l'éolien en mer

le 19/05/2011 à 13:21:49

Vinci, Areva et GDF Suez ont annoncé hier leur volonté de créer une filière industrielle pour le développement de l'éolien en mer. Faisant écho à un appel d'offre de l'état pour 5 parcs éoliens sur les côtes françaises, les trois groupes espèrent créer jusqu'à 4000 emplois et constituer une véritable industrie dans l'éolien en mer alors que les compagnies danoises, espagnoles et allemandes dominent le marché. Cette alliance doit porter sur trois parcs : Dieppe-Le Tréport, Courseulles-sur-Mer et Fécamp

Des expertises complémentaires

GDF Suez devrait apporter ses connaissances en tant qu'énergéticien intégré, Areva compte mettre en avant son éolienne de 5MW dont elle a déjà vendu 600MW et Vinci reste le leader mondial de la construction.

GDF Suez a déjà fait l'acquisition de MAÏA EolMer pour se positionner sur deux des trois sites en question. Le groupe MAÏA Eolis avec qui GDF Suez travaillait déjà dans le cadre d'un partenariat sur l'éolien terrestre est un des acteurs principaux de l'éolien en France.

Communiqué de presse de Vinci sur le nouveau partenariat

Communiqué de presse de GDF Suez sur l'acquisition de MAÏA EolMer




éolien offshore , Vinci , Areva , GDF Suez

Share





Ce site à été crée et référencé par l'agence Créaloz
Mentions légales - FreeDigitalPhotos.net