x
Le site des alternatives énergétiques

four solaire

Implantation de cuiseurs solaires en Bolivie

le 15/03/2011 à 20:57:12

La Fundación Andina para la Niñez (FAN) coordonne plusieurs projets pour aider les communautés rurales de l'altiplano bolivien dans une logique de développement durable. Les actions s'orientent vers l'éducation, l'accès à l'eau et à l'autosuffisance alimentaire.

Nathalie Gourabian et Eddie Balaye, membres-fondateurs de l'association Altine, ont participé à une des actions de développement de la fondation FAN en impulsant une action de construction de cuiseurs solaires pour les différentes communautés de l'altiplano avec lesquelles travaillent déjà la Fondation. L'idée n'était pas d'apporter des cuiseurs prêts à l'emploi mais d'inscrire les familles volontaires dans une logique de construction et d'apprentissage du cuiseur solaire afin de faciliter son appropriation.

Pourquoi avoir choisi les cuiseurs solaires comme base à votre projet ? Cuiseur solaire fabriqué par l'association Altine en Bolivie

La cuisson solaire est un projet représentatif d'un véritable développement durable. Il consiste à utiliser une énergie renouvelable, gratuite, disponible une très grande partie de l'année. Les matériaux d'un cuiseur sont simples : cet outil de cuisson se prête bien à l'auto-construction, garante d'une bonne appropriation.

Comment s'est déroulée votre action ?

Population participant à la fabrication de cuiseurs solairesUne phase de préparation des kits à assembler et des contenus théoriques. Une phase de sélections des bénéficiaires, populations prioritaires par leur situation économique, tous volontaires et acceptant de participer financièrement à hauteur de 10% du coût (gage d'appropriation du projet). Une phase de cours d'auto-construction par groupe de 20 bénéficiaires. Et enfin une phase de suivi : par nous même un mois après les cours d'auto-construction et par la fondation locale à moyen terme.

Quelles sont les principales difficultés rencontrées lors de l'accomplissement d'un projet comme celui-ci ?

La première difficulté est le temps : nous n'avions qu'un visa touristique de 3 mois pour mener à bien le projet. Et en Bolivie, tout prend plus de temps que prévu. Par ailleurs, il a fallu convaincre la fondation qui nous accueillait : celle-ci inaugurait avec notre venue un projet sur la cuisson solaire alors qu'elle était plutôt habituée aux projets d'accès à l'eau, à la santé et à l'éducation. Pari réussi puisque les membres de la fondation très dubitatifs au départ sont à présent les meilleurs ambassadeurs de la cuisson solaire !

Comment les populations locales ont reçu cette initiative ?

Une batterie de cuiseurs finisSelon les villages, l'ouverture à l'innovation n'est pas évident. Pourtant, le soleil fait partie intégrante de leur culture. Les populations reçoivent toujours avec enthousiasme des projets venus de l'extérieur. Le problème est principalement l'utilisation qui en est faite après réalisation.

En amont, nous avons fait le choix d'un projet sur les cuiseurs solaires car cela était identifié comme un besoin. Ne connaissant pas le contexte local a priori, nous nous sommes appuyés sur les connaissances de la fondation FAN et de l'association Andes Fertiles qui travaillent depuis 10 ans avec ces populations. Sur place, nous avons présenté la cuisson solaire à de nombreux villages, seuls les plus motivés ont été retenus. L'expérience montre que à partir de ces foyers « pionniers » le bouche à oreille fonctionne bien ! La demande en cuiseurs solaires devrait donc se développer.

Que peut apporter un cuiseur solaire à ces familles ?

Le cuiseur solaire permet une économie d'argent (baisse de la consommation de gaz), une économie de temps (pas de corvée de bois, peu d'attention requise pour la cuisson solaire qui s'effectue sans surveillance), une amélioration de la santé (réduction des émanations de fumée dans la maison, cuisson respectueuse des aliments), une amélioration de la fertilisation des cultures (le fumier de vache et de lama n'est plus utilisé comme combustible).

Au delà des usages domestiques, la cuisson solaire s'étend à d'autres débouchés plus artisanaux séchage des fruits et légumes, pasteurisation et transformation du lait...

Une communauté et les volontaires de l'association Altine devant les cuiseurs solaires

Pour plus d’informations, consulter le site internet de l'association Altine : www.altine.fr



four solaire , cuiseur solaire , Bolivie

Share

Visite du restaurant solaire

le 29/12/2010 à 18:23:01

La ville de San Pedro de Atacama se situe au coeur de l'oasis du même nom en plein milieu du désert d'Atacama qui est connu pour être le plus aride du monde. Cela est du à une position spéciale au pied de montagnes culminant à plus de 5000 mètres et faisant front à l'océan pacifique qui est froid. Le désert fut donc le lieu de prédilection pour les astronomes européen pour construire le plus grand téléscope du monde (détrôné depuis) et de son successeur qui sera encore plus grand. Les astronomes japonais ont également optés pour ce désert alors que les américains lui préfèrent Hawaï. Ce choix est du à cause du nombre de jours nuageux qui est inférieur à 25.

restaurant solaire à San Pedro de Atacama

Cet oasis est donc l'endroit rêvé pour l'exploitation de l'énergie solaire. Les panneaux fleurissent sur les toits des maisons d'adobe typiques du lieu qu'ils servent à chauffer l'eau ou à produire de l'électricité. Mais une initiative tout autre a vu le jour dans cet endroit cerclé de sable et de sel. L'idée de construire un restaurant où la cuisine ne se fait qu'à l'aide de l'énergie solaire a vu le jour et semble viable. Les cuisines sont dehors, en plein soleil, et en passant près des différents fours solaires en forme de boites ou de paraboles, il est possible de voir les différents plats constitutifs du menu. Cela va du pain au gratin de potiron en passant par la bouilloire pour servir le thé ou le café. Etant donné le temps de cuisson, le menu du jour est défini et il n'y a pas l'alternative d'un "á la carte" que propose les concurrents. En mettant en avant une cuisine neutre en consommation d'énergie, le concept semble rapporter et les expériences sont nombreuses pour augmenter le rendement.



four solaire , restaurant , énergie solaire

Share

Centrale solaire thermodynamique

le 05/07/2010 à 11:41:16

L'idée directrice pour ce type de centrale est de produire de l'électricité à partir de la vapeur d'eau.

Pour parvenir à élever suffisamment la température de l'eau pour dégager de la vapeur, elle est chauffée par un liquide caloporteur. Ce liquide est chauffé à l'aide des rayons solaire concentrés par de nombreux miroirs qu'on appelle Héliostat. Le principe de base est, en fait, le même que pour le four solaire. La différence est que dans le cas du four solaire, l'énergie concentrée en un point sert à chauffer directement alors que dans ce cas, le but est de produire de l'électricité. De nombreux projets (notamment aux Etats-Unis) sont en cours de réalisation autour de ce concept qui est moins cher à l'installation que le photovoltaïque. De plus, les nouvelles centrales de ce type stockent la chaleur pour pouvoir fonctionner en l'absence de soleil.



thermodynamique , centrale solaire , four solaire

Share

Le four solaire

le 17/04/2010 à 11:05:54

Si vous voulez expérimenter le four solaire : Tutorial pour construire un four à panneaux

Le four solaire peut permettre de faire des études sur les matériaux dans des conditions extrêmes ou plus simplement de faire cuire des aliments. Du fait de la diversité des utilisations, il y a une foison de modèle de fours solaires.

Le four d'Odeillo

Au niveau historique, le plus important est sans doute le four d'Odeillo dans les Pyrénées-Orientales. De par sa taille et sa situation, il a permis des avancées importantes dans l'étude du comportement des matériaux dans des conditions extrêmes. L'efficacité de ce four est due au fait qu'il permet de faire subir à un matériau des écarts de températures immenses (le four peut passer en très peu de temps de la température ambiante à 3000°C) et que l'énergie utilisée soit entièrement renouvelable et gratuite. Il est avec le four de Tashkent en Ouzbekistan un des plus grands fours solaires.

Gràce à 64 miroirs orientables, les rayons du soleil sont reflétés vers un immense miroir concave qui concentre toute l'énergie rayonnante en un seul point. La pureté de l'air dans cette partie des Pyrénées et le nombre d'heures d'ensoleillement permette d'utiliser le four de manière optimale le plus souvent.

Le four solaire domestique ou cuiseur solaire

Four solaire de type boiteLe rayonnement solaire peut être utiliser pour cuire les aliments, pasteuriser l'eau ou au moins tuer les principales bactéries qui s'y trouvent. Ce principe a été particulièrement développé dans les pays chauds et où l'accès à l'énergie n'est pas assurée faute de moyens. Dans certains oasis, comme à San Pedro de Atacama au Chili, des restaurants à fourneaux solaires s'ouvrent ayant pour thème l'utilisation seule de l'énergie solaire pour la cuisine. L'idée est la même que pour le four d'Odeillo. Il s'agit de concentrer les rayons vers ce qu'on désire faire cuire. Il y a trois principaux types de fours.

Pour aller plus loin :
https://solarcooking.org/francais/plans.htm

https://www.foursolaire-fontromeu.fr/



four solaire , cuisson , aliments , soleil , Odeillo , énergie rayonnante

Share

Préparer un four solaire

le 17/04/2010 à 09:55:32

Les modèles de fours solaires sont nombreux mais certains sont plus difficiles à construire que celui qui va vous être présenté.

Pour commencer il vous faut un carton d'1m sur 1,5m que vous allez découper de façon à obtenir le profil d'un cèpe avec un gros pied.

Patron pour la conception d'un four solaire simple

Dans le dessin ci-dessus, les traits pleins montrent les endroits où vous devez découper le carton et les pointillés, les plis que vous devez lui faire prendre. Les encoches en bas vont servir à faire tenir les côtés du four. Une fois les coupes effectuées, tapissez une des faces du carton à l'aide de papier aluminium.

Une fois que la colle est sèche, vous pouvez plier votre four de façon à obtenir une base avec trois côtés.

Vous pouvez maintenant commencer à cuisiner ! Choisissez de préférence un récipient de couleur sombre qu'il soit possible de fermer. Il est également possible d'utiliser un sac plastique mais dans ce cas prenez-en un qui résiste à la chaleur.

Cela prouve que l'énergie rayonnante permet la cuisson d'aliments simples avec des matériaux accessibles (voire de récupération). La meilleure cuisson à lieu quand la taille de votre ombre est inférieure à votre taille réelle et quand le soleil n'est pas masqué.

Pour des informations plus détaillées :

https://images4.wikia.nocookie.net/solarcooking/images/c/c2/CooKit_french_plans.pdf



cuiseur solaire , four solaire , rayonnement , cuisson , aliments , soleil

Share

Le four solaire

le 23/02/2010 à 10:07:42

Portrait d'Antoine Lavoisier

Même si on est loin du four solaire d'Odeillo, les principes du chauffage grâce à l'énergie rayonnante du soleil apparaissent vers le milieu du XVIIIème siècle. La paternité est disputé par Lavoisier, père de la chimie moderne et de Saussure, le père de l'alpinisme. Les buts recherchés étaient différents, pour le premier il s'agissait de faire fondre des métaux, pour le second de pouvoir cuisiner de façon permanente mais le principe est le même. Il s'agit de se servir des bases des miroirs d'Archimède et de placer ce qui doit être chauffé au centre du rayonnement et utiliser un matériau qui soit transparent mais qui puisse supporter et stocker la chaleur.



Four solaire , Odeillo

Share





Ce site à été crée et référencé par l'agence Créaloz
Mentions légales - FreeDigitalPhotos.net